La tâche collaborative

Comme vous pouvez le voir sur la page « Parcours de formation »,  la tâche collaborative fait partie intégrante de celui-ci
Il s’agit de :

  • mettre en pratique la communication par intercompréhension en motivant les échanges par la résolution d’une tâche commune
  • de développer la capacité à COLLABORER par intercompréhension
  • d’initier la pratique de la communication plurilingue au sein du réseau CDM

La tâche collaborative constitue un moment essentiel dans le projet PREFIC, qui « vise à démontrer la pertinence de l’IC dans un contexte professionnel » puisque cette tâche est choisie par les professionnels partenaires du projet et a des objectifs professionnels.

La résolution de la tâche démontre l’efficacité de l’IC dans un contexte professionnel.

Quelle est cette tâche ?

La tâche choisie par les professionnels du réseau des CDM de Paris, Rome et Porto est la conception et la réalisation d’outils permettant la mise en pratique de l’intercompréhension lors de la Winterschool 2012. La Winterschool est la réunion annuelle du réseau des Cités des Métiers qui rassemble chaque année environ 100 personnes de 4 langues (français, italien, portugais et espagnol).
L’objectif  de la tâche collaborative choisie dans le cadre du projet PREFIC est la recherche d’une solution aux difficultés de communication repérées lors des réunions internationales du réseau à savoir :

    • les participants non francophones ou ne maitrisant pas correctement l’anglais ont des difficultés pour participer
    • il existe une grosse disparité entre les efforts fournis et la possibilité réelle de compréhension et de participation
    • la difficulté de compréhension provoque une distance par rapport aux sujets traités dans les ateliers d’échanges de pratique et d’expérience,  ce qui représente une déperdition des compétences disponibles dans le réseau
    • les sentiments de frustration et d’anxiété sont exprimés face à cette situation.

Le choix de cette tâche et sa réalisation ont eu lieu :

    • au cours de réunion présentielles lors des rassemblements 4,5, 6
    • à distance via mails et chats
    • et lors de la mise en pratique de l’IC pendant la Winter School qui s’est déroulée à Rome en février 2012

L’ensemble de ces temps de travail s’est effectué par intercompréhension en 3 langues (italien, français et portugais) auxquelles s’est ponctuellement ajouté l’espagnol (notamment lors de la WS 2012).

Vous pouvez lire ici le compte rendu de cette tâche collaborative et découvrir le kit des outils réalisés.
Il contient :
- une fiche de coordination des ateliers de travail
- une grille de rapport pour les secrétaires des ateliers
- les « règles du jeu » pour la pratique de l’IC
- la définition du rôle des médiateurs d’intercompréhension, nouvelle figure introduite dans les équipes de gestion des ateliers